samedi 9 février 2013

 l'article 4 de la Constitution de 1793 : "De l'état des citoyens"

Article 4. - Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis ; - Tout étranger âgé de vingt et un ans accomplis, qui, domicilié en France depuis une année - Y vit de son travail - Ou acquiert une propriété - Ou épouse une Française - Ou adopte un enfant - Ou nourrit un vieillard ; - Tout étranger enfin, qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l'humanité - Est admis à l'exercice des Droits de citoyen français;

À l’heure où les fusils anonymes  exécutent devant chez lui une grande figure politique de la société tunisienne, c’est tout sauf le moment d’entonner les discours sur l’échec inéluctable des révolutions et de se livrer aux prophéties  rétrospectives qui l’avaient bien dit. Assassiné sur le pas de sa porte, Chokri Belaid n’est pas le spectre de nos mélancolies. C’est un avocat. C’est un homme qui avait pris l’habitude de se tenir debout parce que c’est debout qu’il avait consacré la plus grande partie de sa vie à défendre sans distinguer ni discuter les intellectuels marxistes, les acteurs démocratiques, les militants islamistes, dans toutes les circonstances où le régime de Ben Ali prospérait en déniant les droits, en étouffant les libertés et en consolidant sa dictature. C’est un opposant qui était devenu le secrétaire général d’un parti occupé à constituer un courant patriote et démocrate au sein de la société tunisienne. C’était un acteur courageux et engagé dans le moment historique.

vendredi 8 février 2013

jeudi 7 février 2013




http://www.dolphinquest.com/index.php/news_keocalf_dqh091812

mardi 5 février 2013

" A Igreja diz: o corpo é uma culpa. A Ciência diz: o corpo é uma máquina. A publicidade diz: o corpo é um negócio. E o corpo diz: eu sou uma festa."

Eduardo Galeano - Escritor uruguaio

Le MEDEF en rêvait : vont-ils le faire ?

  par Jean-Jacques Boislaroussie


Le gouvernement veut transcrire dans la loi le nouvel accord dit de « sécurisation de l’emploi » signé par trois syndicats (la CFDT, la CGC et la CFTC) et le patronat. Une telle loi favoriserait des accords d’entreprises permettant d’augmenter le temps de travail ou de baisser les salaires afin de « maintenir l’emploi ». Des accords de ce type ont déjà été signés dans quelques usines, mais une loi permettrait de généraliser les reculs sociaux. En d'autres temps, la social-démocratie allemande, avec Schröder, avait porté un projet cohérent de régression sociale : elle n'a pas fini d'en payer le prix. 

lundi 2 août 2010

La xénophobie de Nicolas Sarkozy menace la démocratie Communiqué LDH Le président de la République a pris la lourde responsabilité de faire des étrangers et des personnes d’origine étrangère ceux et celles qui seraient responsables de l’insécurité. Parce qu’il a échoué dans sa politique sécuritaire, parce qu’il enregistre des échecs électoraux, parce qu’il entend interdire toute enquête impartiale sur des faits mettant en cause le financement de sa campagne électorale, et parce qu’il aggrave l’insécurité sociale et économique de millions de Français tout en favorisant jusqu’à la caricature les plus nantis, le président de la République et son gouvernement ont manifestement décidé d’agiter les vieux refrains des années 1930 destinés à attiser la haine contre les étrangers. En se livrant, à quelques jours d’intervalle, à un discours discriminatoire contre les Gens du voyage et les citoyens européens que sont les Roms, puis en recherchant chez les étrangers et les personnes d’origine étrangère les causes de l’insécurité, Nicolas Sarkozy est en train de menacer les fondements mêmes de la République.

mardi 20 juillet 2010

Au pays de la révolution française qui a mis fin au féodalisme et à la servitude en propageant à travers le monde les mots de « Liberté – Egalité – Fraternité » ; à Paris, capitale d’un pays qui a résisté hautement pour se libérer de la barbarie d’une armée occupante féroce et brutale ; depuis vos bureaux à l’Elysée ou ceux du Quai d’Orsay – j’espère que vous lirez ma lettre. Dans l’un de ces bureaux, ma mère a été finalement reçue afin de discuter des moyens pour obtenir ma libération. Nous savons tous que la démocratie fonde le respect de la diversité des êtres humains. Elle définit les bases légales qui accordent à chacun des droits et des devoirs. Elle prône l’égalité des droits humains et refuse absolument d’établir des différences négatives et ségrégatives selon la couleur de la peau, l’origine, la religion, etc.

mercredi 13 janvier 2010

« Je ne partage pas la nostalgie du grand homme qui hante les biographies (…). On ne va pas se plaindre de l’effacement de l’homme providentiel et de la crise des « sauveurs suprêmes ». A condition qu’il en sorte un nouvel âge démocratique, où « les masses », comme on disait jadis, fassent davantage leur propre histoire et où le « sauvons-nous nous-mêmes » de la chanson devienne réalité. (…) Quant à l’admiration, je la garde pour les rebelles anonymes et pour les héros ordinaires de la résistance à l’irrésistible (…) c’est la loyauté envers ces inconnus qui fait la grandeur de la politique ». Daniel Bensaïd, Eloge de la résistance à l’air du temps, Textuel, 1999, p.125-126.

samedi 26 décembre 2009

On ne peut s’imaginer, en regardant l’Afrique aujourd’hui, qu’elle a été le berceau de grandes inventions humaines et politiques. On lui doit, pourtant, les mathématiques, les droits de l’homme, le ministère de l’intégration, la parité homme femme, voire la découverte de l’Amérique ! Passé, glorieux et méconnu des grands empires soudanais du Moyen Age. Les souverains y étaient épris de conquêtes et de progrès, dans une Afrique flamboyante, dont la marche en avant sera stoppée, net, par les invasions arabe et européenne ! Moment d’histoire qui tord le cou aux idées reçues, et aux clichés sur ” l’homme africain qui ne serait pas assez entré dans l’Histoire “. D'après Serge Bilé écrivain d'origine ivoirienne. Photo Nelson Mandela

mardi 22 décembre 2009

vendredi 11 décembre 2009

Ma Chère Mélinée, ma petite orpheline bien-aimée. Dans quelques heures,je ne serai plus de ce monde. Nous allons être fusillés cet après-midi à 15 heures. Cela m'arrive comme un accident dans ma vie, je n'y crois pas mais pourtant je sais que je ne te verrai plus jamais. Que puis-je t'écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps. Je m'étais engagé dans l'Armée de Libération en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la Victoire et du but. Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain. Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement. Au moment de mourir, je proclame que je n'ai aucune haine contre le peuple allemand et contre qui que ce soit, chacun aura ce qu'il méritera comme châtiment et comme récompense. Le peuple allemand et tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous...

mercredi 9 décembre 2009

mardi 8 décembre 2009

Une semaine après l'arrivée des galettes de mazout sur les côtes de Loire-Atlantique, la majorité des plages de la côte vont rester fermées. Les maires du littoral oscillent entre entre désespoir et colère car chaque jour, de nouvelles boulettes arrivent. Les employés municipaux s'attellent au nettoyage des plages mais chaque marée est attendue avec inquiétude. Le maire de Préfailles notamment dénonce « le manque de considération » de l'État, face à une telle pollution. Le maire de Saint-Brevin lui, écrit à Chantal Jouanno, secrétaire d'État chargée de l'Écologie : « Je suis particulièrement surpris que le Plan Polmar n'ait pas été activé et que, de ce fait, nous n'ayons reçu aucun soutien logistique de la part des services de l'État. Cette pollution est grave, elle touche notre environnement, notre biodiversité et met à mal l'image de notre station balnéaire ». On parle de sentiment d'abandon. La commune a nettoyé ces plages et « 50 000 € ont déjà été engagés par notre collectivité ». Sur d'autres communes des entreprises privées chargées du nettoyage vont commencer leur travail . Toutes espèrent que les semaines à venir ne seront pas synonyme d'arrivage de nouvelles boulettes.

dimanche 29 novembre 2009

Les feuilles se ramassent à la pelle ... et les boulettes au tracto-pelle ! C'est à 50 mètres de chez moi qu'elles arrivent les galettes de fuel....J'ai les boules quand la côte à les boulettes. Ce serrai la tempête qui soulève les plaques de mazout made in Érika du fond et la mer nous les ramène pour mémoire ....Y'a 10 ans on était 40 000 dans les rues de Nantes à demander que les pollueurs soit les payeurs. Le procès en appel vient de se terminer; nous aurons le résultat en Mars prochain. Les Alternatifs sont membres du collectif marée noire qui est partie civile et qui fut appeller à la barre en Octobre. http://coordination-maree-noire.eu/

vendredi 27 novembre 2009

Les excroissances urbaines anti-SDF se multiplient à Paris (ou ailleurs), et repoussent les démunis vers des zones encore plus inhospitalières. Cette violence ordonnée, indifférente aux souffrances d’autrui est une réponse silencieuse et paradoxale à l'ultime précarité, en n’améliorant que la qualité de vie des parisiens dérangés par la misère de france. En réalité, ces initiatives (collectives, privées, publiques), ne participent qu’à la dégradation des relations humaines, et au triomphe égoïste de l’individualisme.
À la veille du Sommet de Copenhague, les propositions avancées par les grandes puissances pour lutter contre le changement climatique ont un point commun : le marché est censé apporter les éléments d'un dépassement de la crise climatique. Dans son rapport Attac France montre l'ampleur des risques écologiques, sociaux, politiques qu'induisent les réponses de marché au changement climatique. Ni les marchés du carbone ni la libre concurrence et le libre-échange généralisé ne sont des remèdes efficaces. Pour Attac,les pays industrialisés doivent reconnaître leur dette écologique et s'engager sur des propositions de financement public beaucoup plus ambitieuses à l'égard des pays en développement, que l’ONU estime à 240 milliards par an minimum d’ici 2020. Le financement de la lutte contre le changement climatique doit être organisé par les Nations unies et reposer sur une fiscalité globale et contraignante.

mercredi 11 novembre 2009

lundi 9 novembre 2009

La page Facebook de Sarkozy. Vous avez vu? Le président nous raconte son 9 novembre 89, en toute simplicité. Photo nocturne à l'appui. Marteau en main, il y était, Sarko, à Berlin. L'homme qui s'apprête à faire l'Histoire ne pouvait rater ce moment historique. Epatant!Le conseiller élyséen chargé du blog présidentiel aura bricolé un récit censé démontrer que le chef de l'Etat, était à Berlin le jour J. Pour rendre la chose possible, il invente des scènes totalement fantaisistes historiquement, ce qui est raconté ne tient pas debout. Sarko est présent tellement partout qu'il est présent avant même les allemands sur le mur; décidement la France avec lui ça ressemble de plus en plus à une dictature ......communiste. Encore un mensonge grossier. Décidément, ce gouvernement n'a pas peur du ridicule et il a bien raison, ce sera vite pardonné, Sarkozy est tellement sympatique. Comment on dit déjà ? Décomplexé ?

mardi 3 novembre 2009

Pourquoi la question de l'identité nationale resurgit-elle? C'est toujours la droite qui remet la question sur le devant de la scène, au détriment des problèmes sociaux sur lesquels elle a toujours été en difficulté face à la gauche. Nicolas Sarkozy a dit explicitement à ce sujet: «Pourquoi on arrêterait, puisqu'on a gagné trois points dans les sondages ?». Ceux qui critiquent sont accusés de ne pas aimer la France ou d'être hostiles au peuple. L'appartenance nationale n'est pourtant qu'un élément de notre identité individuelle, parmi d'autres. Toutes nos identités sont latentes. Beaucoup de gens ne se sentent pas français en France, mais seulement quand ils vont à l'étranger ou lors d'un match de football. Chaque personne est faite d'une multitude d'éléments identitaires, professionnelle, sexuelle, etc... Alors....Pourquoi la question de l'identité nationale resurgit-elle? Pourquoi la question de l'identité nationale resurgit-elle???? Depuis le début des années 80 la droite martèle l'association entre «immigration» et «identité nationale» et donc que les immigrés qui arrivent chez nous menacent cette identité. Cette formule est totalement inadmissible.Et Le Pen ironise sur cette «petite opération de racolage» sur les terres du FN.

vendredi 30 octobre 2009

La quasi-totalité des vidéos des Guignols de l'info sur Jean Sarkozy ont disparues de Youtube et Dailymotion... Quasiment plus d'images de sa marionette sur google images !! Bizarrement, le même jour, le canard-enchaîné avait révélé que sire N. Sarkozy souhaiterait que Canal+ limoge son directeur adjoint, responsable selon lui des "OUTRANCES" commises ces derniers jours par les Guignols de l'info, notamment contre Jean Sarkozy.

mardi 27 octobre 2009

Les recettes sont insuffisantes pour permettre un bon fonctionnement de notre pays? Il est urgent de réhabiliter l'impôt, et surtout l'impôt direct et proportionnel aux revenus. A terme c'est le seul moyen de reconstruire "un vivre ensemble". Les hommes politiques aujourd'hui fuient ce débat, arc- bouté sur le bouclier fiscal et une pseudo non augmentation des impôts (fausse car depuis 2 ans, plus de 20 nouvelles taxes!). Ils sont en train de nous précipiter dans le chaos et le mot est faible. Ce dogmatisme nous précipite depuis 30 ans (et la gauche a là dessus a aussi sa responsabilité) vers les déficits et la dette, mais conduit aussi à la privatisation et à terme au démantèlement des services publics qui sont pourtant essentiels à la vie des gens les plus pauvres.
Le Président a détaillé un plan d'urgence «massif» en faveur de l'agriculture:«Exonération des charges patronales pour les travailleurs saisonniers». Cela s'appelle vivre largement au dessous de ses moyens, mais voilà ce n'est pas son argent qu'il distribue à ses électeurs c'est le nôtre et c'est nous qu'il fout dans la merde. Un discours bravache d'un pseudo volontarisme mais sur le fond, rien de nouveau, des aides et des prêts bonifiés; les vieilles recettes en somme. Pour finir, l'identité nationale? «La terre fait partie de l’identité nationale. Et l’identité nationale est constituée, notamment, du rapport des Français à la terre».En quoi les agriculteurs représentent l'identité nationale plus que les ouvriers,les employés etc.......? Patriotisme le plus démagogue.

jeudi 22 octobre 2009

Il va pouvoir se laisser pousser à nouveau les cheveux. «Je ne briguerai pas la présidence de l’Epad.» La casserole va résonner longtemps sur le pavé. C'Epad chance!!!!!!!!!! Et maintenant on s'attaque au bouclier fiscal et aux cadeaux aux banques. Il faut profiter: "lorsque le bambou fléchit, il faut le casser" (Lao Tsé)